jeudi 6 juin 2013

La peur d'une blonde


Persona non grata
En Tunisie la peur d'une blonde, au point, mardi dernier, de voir venir les service secrets traquer Alexandra Shevchenko * ( Femen ) jusque dans sa chambre d'hôtel, puis de l'expulser vers l'Ukraine
* Sans fusil mitrailleur, venue « soutenir ses collègues lors de leur procès » ;
menacées de plusieurs mois de prisons, sont-elles plus dangereuses, ces trois femmes que les terroristes islamiques de l'intérieur ou ceux qui ont fui le Mali pour se planquer en Tunisie ?

Est-ce que la Tunisie sera assez lâche pour maintenir en détention quelques femmes parce qu'elles ont montré leurs seins ?
[ Je rappelle, ici, qu' Eva Joly avait déclaré à propos des Femen françaises que «  montrer ses seins, c'est indécent », mais que fort heureusement massivement les français et françaises n'avaient pas voté pour elle lors des présidentielles ]

La peur d'une blonde mettrait en émoi le '' monde musulman '' ?
Lecteurs, lectrices, prenez un peu de temps pour prendre connaissance des diverses et monstrueuses faces du langage utilisé figurant sur n'importe lequel des sites islamistes modérés ou non qui montre la distance abyssale qui sépare leurs auteurs de l'esprit des lumières auquel nous sommes tant attaché et redevable

Heureusement, le gouvernement français demande la '' clémence '' de la Tunisie
Faut-il, une fois de plus, rappeler que le président tunisien, avait demandé l'asile politique '' au nom des droit de l'homme '' à la France ?
Saura-t-il se montrer à la hauteur '' des droits de la femme '', en '' tuant dans l’œuf '' le monstre intérieur de la fausse morale islamique ?       Crab - 6 Juin 2013
Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.