mardi 3 septembre 2013

Témoignage athée


Athée portant un badge de la National Secular Society 
( Stuartpilbrow/Flickr ) 



Extrait d'un témoignage publié par Rue89, le 02/09/2013:

[ …/... ]
J’ai appelé mon copain de nationalité américaine pour avoir des réponses. Il est lui-même devenu athée après une éducation très religieuse. Pourtant, il a encore énormément de mal à prononcer ce mot. Il préfère se dire agnostique car ne pas trancher est la dernière situation religieuse acceptable pour un Américain.
Il m’a dit vivre souvent cette situation et devoir jouer la comédie, surtout dans sa famille. Lui aurait réagi en disant poliment à ma collègue qu’il ne fallait pas parler religion sur son lieu de travail et que ça le mettait mal à l’aise. Ma réaction a aussi été très bonne et il m’a fortement déconseillé de dire à quiconque que j’étais athée.
Je me suis sentie bien seule, à ce moment-là, dans mon petit pavillon de banlieue. Je savais que j’étais dans la Bible Belt, j’ai une bonne connaissance du pays et de sa culture, je m’attendais à rencontrer ce type de personne.
Alors j’en ai parlé à une de mes rares amies américaines. Elle est née dans cette région, y a grandi et a été dans des établissements religieux jusqu’à son entrée à l’université. Son constat est amer :
« Jusqu’à ce que j’arrive à la fac, je pensais que vivre avec la religion au quotidien, parler de Dieu tout le temps, c’était la norme. Quand je suis arrivée à l’université j’ai réalisé que les gens pouvaient être différents. J’ai été en colère contre tout ce système qui m’a élevée dans un mensonge. Il y a des croyances différentes, des cultures différentes et je ne le savais pas.
Tu vois ta collègue, dans mon cas, c’est ma mère. Elle est ultra religieuse et me sort tout le temps des discours comme ça. Je me retrouve comme toi, la bouche cousue, incapable d’être moi-même et de dire ce que je pense. Mais qu’est ce que je peux faire ? C’est ma mère. »
Là encore, mon amie n’arrivait pas à dire qu’elle était athée. Elle me disait simplement : « Je n’y crois pas. »

[ …/... ]

L'intégrale de ce témoignage, sur la page :

Publié dans :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.