lundi 7 septembre 2015

Le monde des cigales


Épicure chantait
ou Dieu veut empêcher le mal et ne le peut, ou il le peut et ne le veut,
ou il ne le peut ni ne le veut, ou il le veut et le peut.
S'il le veut et ne le peut, il est impuissant ;
s'il le peut et ne le veut, il est pervers ;
s'il ne le peut ni ne le veut, il est impuissant et pervers ;
s'il le veut et le peut, que ne le fait-il ?

°
Spiritualité athée
Dieux matérialisés à travers les arts, façonnés par la main de la femme ou de l'homme artiste, il n'y a que ces dieux qui soient éternels - c'est donc une raison majeure de faire humainement partager au plus grand nombre l'envie de vivre
Aussi longtemps que solaires, été comme hiver, les cigales chanteront, tant bien que mal, les fourmis sectaires, cyniques se mureront, verseront leur bile inexorablement du coté ou le plateau de la balance s'affaisse sous le poids de l'égoïsme
Les Femen telle la cigale de La Fontaine ne sont pas comme la fourmi sous-servitudes ni ne sont les esclaves vivant dans la dépendance idéologique exprimée communément à travers l'infantile et égoïste « je crois, donc j'existe » banalisé à la place de « je pense, donc je suis » - un « je crois, donc j'existe », résultant d'un bricolage idéologique émanant de « docteurs » ou de « savants », de charlatans - devrais-je dire - qui se chargent, à longueurs d'années, de polluer ou d'endoctriner toutes sortes de populations qui, certes il faut bien en convenir, sont néanmoins bien trop souvent crédules
Contrairement à ce que pense les pudibonds et les pudibondes qui se cachent derrière un féminisme de basse-cour en réalité consciemment ou inconsciemment encore dépendants d'une éducation religieuse qui laisse dans les esprits les traces indélébiles de la soumission, les Femen dépassant la pauvreté intellectuelle religieuse, ne se laissent pas pour autant impacter, dépasser par un système de pensée des plus cyniques qui, en fin de compte, se propose de ne prêter attention qu'à la réussite de spéculateurs sans scrupules gravitant parmi les sommités « qui comptent » dans le monde de la finance, une sorte de « gentry » de basse cour bien installée dans une bulle triplement cadenassée pour mieux se tenir à l'écart de toutes les tentatives d'utiliser l'argent comme un outil de convivialité, porteur, souteneur d'un projet de civilisation
Oui, les Femen montrent leurs seins, et alors, c'est du même niveau d'exigence, d'excellence quand Diogène se montrant nu campé devant son tonneau pour à la fois symboliquement et dans les faits s'inscrire dans une démarche partagée par des femmes et des hommes abandonnant leurs religions pour louer, glorifier la fécondité de la vie humaine, en se définissant solidaires pour entreprendre la déconstruction de toutes les formes de cynismes et de s'employer dans une lutte sans merci contre l'agitation entretenue par des individualités issues d'une partie de l'élite « intellectuelle », issues de la classe politique tous plus cyniques ou plus crétins les uns que les autres et surtout en mal de pouvoir - Crab - 08 Septembre 2015
Suites:
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/07/30/robespierre-et-olympe-de-gouge-5419725.html
°
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/08/02/in-vino-veritas-mais-pour-le-csa-5665691.html





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.