vendredi 11 novembre 2016

Conseil d'État : nébuleuse de la République ?


Notre planète évolue dans un espace sans haut ni bas ; évoquer l’idée même de monter au ciel est une absurdité
Il n’existe ni Enfer ni Paradis - il n’y a point de Vie après la Mort car la mort est absence de sensation
  Rembrandt : « la ronde de nuit » 1642
I
UBUESQUE -Notre république n’en finit pas de collectionner les institutions et associations bidons telles que le Conseil d’État, l’observatoire de la laïcité, l’observatoire de l’islamophobie, et j’en passe...qui ne savent plus vraiment où crécher, sinon font preuve de déraison ou encore de sottise quand cela ne témoigne pas ou ne relève pas d’une éthique et esthétique de la perversion
I
« JUSTICE » - La décision du Conseil d'État n'est pas d'une limpidité à toute épreuve, ainsi soit-il ;
finalement autorise sans autoriser pour autoriser sans autoriser l’installation de crèches dans les Mairies ;
il n’y a pas lieu de s’étonner de la réponse en clair-obscur rendue publique par cette nébuleuse juridiction qui, dans un passé récent, écrivait sans rougir et sans vergogne, dans le plus grand mépris de la loi de 1905, que la Laïcité, en Alsace et Moselle, pouvait cohabiter avec le Concordat*1 Rappel : le Concordat est financé avec les deniers de tous les contribuables alors que, comble de l’imposture, dans notre pays les athées et les sans-religions sont majoritaires
I
À quand une exposition dédiée à l’athéisme organisée par les municipalités tentées par l’installation d’une crèche dans la Maison Communale ?
I
Tartufferie
Entendu un journaliste présentateur d’une chaîne privée de la télévision, dont la scolarité s’est déroulée dans une école catholique, poser non sans arrogance cette question : « Qui a-t-il de choquant à ce qu’une crèche soit installée dans une Mairie ?
Ce qu’il y a de choquant : c’est qu’une Mairie n’est pas un lieu de culte ; [ aussi ] de constater que des croyants sans relâcher tentent d’imposer dans l’espace public aux non-croyants et aux sans-religion du dieu ou de leur dieu - [ aussi ] par pur prosélytisme de contrevenir à la loi laïque dans le plus grand mépris de la conscience et des convictions intimes de tous les citoyens non-catholiques de ce pays
Que la télévision publique réserve une matinée par semaine aux religions sans en contrepartie une matinée réservée aux philosophies de l’athéisme, curieusement ça ne choque pas ce journaliste
Que le fait religieux soit enseigné à l’école sans l’enseignement en contrepartie du fait athée, étonnement ça ne choque toujours pas ce journaliste
Ne pas exiger l’abrogation du Concordat et la cessation du subventionnement des écoles confessionnelles ne semble pas préoccuper « notre » journaliste dont la détestation de la laïcité au nom de sa maladie d’illusions ne fait pas l’ombre d’un doute - CRAB - 11 Novembre 2016
I
*1 : L'exception d'Alsace et Moselle
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/02/lexception-dalsace-et-moselle.html
I
Suites 1 : La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/la-femme-voilee-daujourdhui-sera-la.html
I
Suites 2 : L’observatoire de la laïcité
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/observatoire-de-la-laicite/
I
Suites 3 : Au nom du ciel
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/21/au-nom-du-ciel-5563851.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.