lundi 1 octobre 2018

Une ex-miss Irak abattue de trois balles en plein Bagdad

La starlette Tara Fares, à qui ses détracteurs reprochaient ses tenues trop osées et ses poses sur Instagram, où elle était très populaire, a été tuée à Bagdad. C'est le troisième meurtre du genre en moins de deux mois en Irak.
Le mois dernier, deux autres jeunes starlettes irakiennes ont perdu la vie dans des circonstances étonnantes. Rafik al-Yaseri, que l'on appelait «la Barbie d'Irak», chirurgien esthétique de profession, a été abattue à son domicile. La semaine suivante, Rasha al-Hassan, dirigeante du cabinet Viola Beauty Center, sis dans la capitale irakienne, a également été retrouvée morte chez elle. Source RT FRANCE


Liminaire
C'est beau l'islam.... un monde de tolérance ou grâce à une religion de paix et d’amour règne la douceur de vivre en pays musulman - pas un mot sur la voyoucratie islamique à la télévision en France, alors qu'il faudrait dénoncer, déconstruire au quotidien cette culture musulmane de la haine de l'identité féminine

Les ventres utiles
Vaincus par les francs de Charles Martel, chassés d'Espagne, à nouveau vaincus au 17e siècle devant Vienne ( invasion ottomane ), puis la fin sur les côtes européennes des razzias par les barbaresques esclavagistes obtenue par la conquête des pays du Maghreb dont l’Algérie en 1830, à présent la volonté d’expansion musulmane ne dépend plus des armées mais du ventre des femmes

L'idéologie musulmane ( religion ) interdit aux femmes le droit de se créer liberté
Dans l’actualité, dans les milieux ou dans les quartiers fortement islamisés de notre pays, ainsi que dans les régions du monde dominés par des musulmans les femmes ne sont que des ventres utiles pour le maintien ou la conquête de nouveaux territoires - il en est ainsi depuis le 7e siècle...à méditer...
CRAB



5 commentaires:

  1. À quoi servira la récente pétition signée par 87 personnalités pour rappeler qu’une femme meurt tous les trois jours sous les coups d’un proche sans engager dès l’école la déconstruction des idéologies infantiles et égoïstes du patriarcat sacralisées par les religions monothéistes, sans autre fonction que de, in fine, servir le pouvoir politique pourvu qu’il soit jacobin?

    RépondreSupprimer
  2. C'est en refusant par peur ou par paternalisme de traiter les musulmans comme des citoyens avant de les traiter comme des croyants qu'on fait de l'islam un tabou.
    A l'occasion de la sortie du second tome de «La Vie de Mahomet», juin 2013

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi craindre de dire, que " l'islam est un enfer pour les femmes insoumises et fières de l’être ? "

    RépondreSupprimer
  4. Le féminisme universel des " pas-que féministes " était et est toujours un féminisme de conquête sans rapport avec le féminisme des pleurnicheurs victimistes ( doloriste ) ou de l’intersectionnalité qui en outre essentialisent les hommes et la femme blanche occidentale.
    .
    Le Féminisme universel ne connaît pas la couleur de la peau, il ne s’intéresse qu’à l’égalité entre femmes et à l’égalité femmes-hommes.
    .
    La catachrèse caractérise tous les mouvements féministes qui rejettent le féminisme universel, ils sont comme les tarentules avides de vengeances secrètes.

    RépondreSupprimer
  5. N'en déplaise, je persiste et signe : le féminisme universel est un féminisme de conquête, le féminisme victimiste est le féminisme des pleurnicheurs, le féminisme de l’intersectionnalité ( doloriste ) est le féminisme de l’occidentalophobie.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.