mercredi 2 novembre 2011

SHARIA

La primauté de la liberté sur l’identité, et celle des principes universels sur la tradition ethnico religieuse forment le péristyle de la démocratie, d'une société civilisée

L'exemple de la Tunisie qui se débarrasse d'un tyran montre par ailleurs que '' cette révolution '' entre guillemets, aussitôt dès une première élection écrase une partie de sa jeunesse - Cette même jeunesse d'où tout est parti !

Quand les papes déliraient sur le préservatif, la contraception ou l' I V G, la réponse tant satyrique qu'informative ne se faisait pas attendre , se mobilisait les élites de notre pays

Quand Charlie Hebdo titre et met en pleine page un dessin ridiculisant la sharia, tout ce que l'on entend c'est un '' responsable musulman pour déclarer que c'est une insulte aux musulmans de France et du monde entier ''

Une insulte ?
C'est un comble d'entre dire de telle contrevérité, c'est la sharia, un code sexiste, sexo-séparatif, homophobe, xénophobe au même titre que le coran un texte rédigé par des hommes sur mesure pour les hommes où aucune sourate ne s'adresse directement à la femme qui sont autant d'insultes aux droits de l'humain et plus particulièrement au droits des femmes, ref ; le texte ci-dessous :

Insupportable démocratie, insupportable la Culture universelle pour ces islamistes qui se réclament d'un islam non critiqué, [ ce qui n'est pas le cas, précisons-le, de tous les arabes, dont entre autre, parmi eux, les incroyants ] qui n’œuvre que pour l'imposer à tous, ref ; le texte ci-dessous :

La France risquait des attentats islamistes répétait les spécialistes, Charly Hebdo vient d'en faire les frais

La démocratie c'est le droit de critiquer tout texte, toute théorie et ce n'est pas parce que des individus décrètent que le texte d'une religion est '' sacré '', ce qui n'est vrai que pour certains des croyants qui en outre s'exhibent à longueur d'année pour tenter d'accaparer l'entier espace public
Crab – 02 Novembre 2011

Suite à partir de la page :


Note :
Charlie Hebdo indifférent aux lois du marché n'appartient à aucun groupe de presse, ce qui lui garanti une liberté éditoriale totale. Charlie Hebdo c'est chaque semaine un mélange explosif de dessins satiriques, d'enquêtes exclusives et d'analyses implacables. Pas de liberté sans Charlie Hebdo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.