vendredi 10 mai 2013

Piqûre de rappel


La liseuse : peinture de Jean-Jacques Henner
Image détournée par Crab

" Mon corps m'appartient, il n'est l'honneur de personne " Amina - première Femen tunisienne

Réponse au lectrices et aux lecteurs
Piqûre de rappel : Je récuse pour ma part toute accusation de racisme, le port du voile est sans rapport avec la croyance dans une divinité, mais le symbole visible d'une discrimination sexuelle [ * 1 ], de surcroît, '' l'héritage '' des idéologies émanant de tous les patriarcats - idéologies sexistes antérieures sacralisées par les rédacteurs du coran
[ * 1 ] : les hommes musulmans ne portent pas le voile )

La notion d'islamophobie est une invention de fanatiques religieux, qui tentent de faire pression sur la [ notre ] société pour interdire aux incroyants ou autres groupes de citoyens de faire remarquer que le sexiste coran '' parle '' des femmes à la troisième personne
Qu'aucune sourate ne s'adresse directement aux femmes, qu'elles ont été rédigées par des hommes misogynes, sexistes, sur mesure pour le seul bénéfice des hommes
Qu'il est légitime, que c'est le premier des devoirs, de dénoncer un texte politique dépourvu de la moindre parcelle de spiritualité ( le coran ) qui traite à longueurs de pages les incroyants et les femmes en sous-citoyens -nes ;
cette idéologie n'a pas sa place dans une république ( même laïque ) où l'égalité entre les femmes et les hommes, le principe du débat d'idées, puis l'égalité entre incroyants et croyants priment sur toutes autres considérations

Face aux accusations de racisme, il suffit d'opposer, régulièrement, que des arabes ou iraniens sont aussi des athées ( et persécutés...) ;
croyants, ils ne sont pas tous, pour autant, de confession musulmane :

Une discrimination peut en cacher une autre
Je considère comme une imposture tout mouvement quel qu'il soit qui se sert de la religion pour '' défendre '' la cause des femmes ;
notamment quand j'observe [ * 2 ], captifs d'idéologies religieuses, finalement de fait, tout autant nuisible que le sexisme, participent à fragmenter ou à déconstruire la citoyenneté, pour en fin de compte, fin du fin, nuire aux légitimes revendications d'égalité entre les femmes et les hommes : à contrario, c'est en ce sens que j'approuve sans réserve en Égypte l'engagement d'Amina :

[ * 2 ] : Je n'éprouve aucune considération pour ces femmes, place Tahrir, au nom de '' la cause des femmes '', s'écriaient pour se faire entendre, entre-autres slogans, «  nous ne sommes pas des mécréantes [ * 3 ] »
[ * 3 ] : mécréantes = incroyantes
L'athéophobie est une préoccupation que je place au même niveau que le sexisme ou l'homophobie
L'athéisme n'est plus condamné ni rejeté depuis 1789. Les droits de l'homme autorisent la liberté de conscience ( croyante et athée ) et c'est heureux. Il n'y a que les fondamentalistes qui rêvent de rétablir une théocratie.

C'est douter de sa foi que de condamner l'athéisme et la laïcité

L'athéisme a toujours été rejeté par les tyrans qui fort du soutien des clergés imams comme curés se servaient de la religion comme opium du peuple


D'autre part : " La Laïcité n'est pas une opinion, c'est la Liberté d'en avoir une "

À ce jour, j'approuve les actions menées par les militantes des Femen en Tunisie ou en Europe dont les prises de positions ne souffrent d'aucune ambiguïté - rappel :

Une pensée particulière pour Aliaa Elmahdy : cette jeune égyptienne avait posté sa photo sur son blog, presque entièrement nue pour revendiquer sa liberté de femme


http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/11/poser-nue-pour-le-meilleur.html
Crab - 10 Mai 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.