jeudi 27 mars 2014

« Le cerveau a-t-il un sexe ? »



Changelejeu
Les stéréotypes de genres sont la conséquence de '' l'éducation '' religieuse à l'origine du déni des sexualités ou des mode de vies considérés « anormaux », de toutes les inégalités entre filles et garçons


Tenant ( monothéiste occidental )
Vous parlez de stéréotypes de genres, mais enfin tout enfant naît d'une femme ; c'est parce qu'elle donne la vie que les femmes sont douces et gentilles


Inanna ( féministe historique )
C'est justement de cela dont il s'agit, la femme douce et gentille est un stéréotype de genre intériorisé, naturalisé par une majorité d'entre-nous


Islam ( le vieux )
Moi, tout ce que je sais, c'est que dieu dit que l’homme est supérieur à la femme


Changelejeu
Ça c'est dans le coran, un texte infantile et égoïste, rien de plus qu'un code sexiste et un manuel du parfait guerrier de l'islam


Inanna ( féministe historique )
Dans nos sociétés, les monothéistes, sous le prétexte qu'elle peut enfanter font de la femme une non-personne tout juste bonne à materner pour justifier d'en faire un citoyen de deuxième catégorie


Tenant
Mais enfin, sur le fond le cerveau de la femme, parce qu'elle enfante est très différend de celui de l'homme


Changelejeu
Non, cela ne prouve rien, c'est l'environnement qui modèle le cerveau des femmes et des hommes
Si les cerveaux d'un garçon et d'une fille sont un peu différents à la naissance, la plasticité cérébrale permet d'acquérir les mêmes capacités.


Inanna
L'éducation joue donc un rôle primordial, les parents, parfois sans le vouloir, participent à la construction d'un garçon ou d'une fille telle que la société et notre époque les définissent


Changelejeu
Je suis bien certains que si notre planète était dirigée par une majorité de Christine Boutin, de Béatrice Bourges, de Frigid Barjot ou de Marine Le Pen, l'Enfer ne serait plus une notion sortie tout droit de l'imagination de quelques manipulateurs mais un fait sociétal avéré - ICI- et maintenant


Inanna
Sans aucun doute, de telles personnes sexistes et homophobes baignant dans une irrationalité la plus absolue engendreraient ou perpétueraient des rapports sociaux inégalitaires entre les sexes, pratiqueraient sans vergogne le déni des sexualités qui ne manqueraient pas d'influencer la vie collective, des écoles jusqu'aux entreprises



Tenant
Il est temps remettre de l'ordre, il faut enseigner le fait religieux dans toutes les écoles


Islam
C'est bien dit, il suffit d'apprendre aux écoliers la parole d'Allah, tout est dans le coran


Changelejeu
Nous y voilà ! Admirable euphémisme '' le fait religieux '' pour ne pas dire catéchisme ou histoire sainte, bref introduire le prêtre ou l'imam quand, dors et déjà, l'école n'apprend pas aux enfants à penser 


Inanna
Les enseignants connaissent bon nombre de difficultés pour apprendre aux écoliers à lire, à écrire et à compter, et de toutes façons les familles transmettent suffisamment d'âneries à leurs enfants


Changelejeu
D'autant plus, qu'il s'agit toujours pour les hiérarchies religieuses de promouvoir la morale judéo-chrétienne ou celle des musulmans qui, sous d'apparentes divergences, enseignent une même haine de la femme, de la vie, de l' ici et maintenant, de l'infidèle, de l'incroyant ou de l'athée


Inanna
En effet, nul besoin est de sortir ces fables du milieu familial pour les introduire dans l'école


Changelejeu
Comme l'écrit si bien Michel Onfray, je le cite : '' Toutes justifient le passage sur terre comme une punition, une vallée de larmes, une occasion d'expier. Les trois comptabilisent chaque jour des morts infligés au nom de leurs livres saints. Au vu de l'état du monde, l'urgence me semble plutôt l'enseignement du fait athée ! ''  ( Extrait de : La philosophie féroce, Galilée 2004 )           Crab 27 Mars 2014
Suites :
ou sur :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.