mardi 16 juin 2020

CHAOS



Souhaiter n’est pas vouloir
Emmanuel Macron souhaite expulser les étrangers impliqués dans ces troubles à l’ordre public.

Immigration choisie ?
Nul ne retient ceux qui n'aiment pas la culture française.
L'étranger qui aime la culture française est le bienvenu, ça s'appelle l'immigration choisie.

Troyes en Avril, Rouen en Mai, récemment Nice, à présent Dijon où selon des sources policières, lesquels ont précisé que ces nouvelles violences étaient le fait de personnes voulant défendre leur «territoire» contre les incursions répétées des Tchétchènes.

Extrait de presse -
À Dijon, le Raid appelé en renfort, des journalistes caillassés
Depuis plusieurs jours, les affrontements entre jeunes du quartier des Grésilles et membres de la communauté tchétchène ébranlent la ville.
Le HuffPost avec AFP
Extrait de presse -
L'élément déclencheur de ces violences semble être, de l'avis du procureur de Dijon Eric Mathais, l'agression d'un jeune Tchétchène par "un membre de la communauté maghrébine". Selon la communauté tchétchène, l'adolescent âgé de 16 ans, habitant le quartier des Grésilles, a été passé à tabac et menacé avec une arme dans la bouche par des dealers en raison de son origine.
BFMTV

MORT DE RIRE
Le ministère de l’Intérieur promet une réponse ferme
( 4 personnes d’interpellées... )

BOUFFON DE SERVICE
Jean-Luc Mélenchon a déploré sur Twitter un "inacceptable chaos à Dijon". "Les bandes armées doivent être dissoutes. Les gangs désarmés".

Ô qu’il est drôle, comment sans arme, rétablie après avoir été interdite pendant quelques jours, pas sûr que suffise la clé d’étranglement ?
, faut lire cela pour le croire
SUITE


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.