mercredi 14 octobre 2020

LA CENSURE OU LA PULSION DE MORT EN OCTOBRE 2020

La France laïque garantit le libre exercice des cultes, et fait du rire solaire de Démocrite une expression majeure de sa culture.

L’Identité de la Nation Française, c’est la joie de vivre et de rire de tout

CRAB

 

LE SEUL PLAISIR, C’EST CELUI D’EXISTER 

Alors que se déroule à Paris le procès des attentats, insoumis consciencieux, infrangibles résistants constatent, une fois de plus, la position éhontée prise en public par un obscur idéologue islamophile connu sous le nom de Mélenchon davantage carriériste qu’homme de devoirs, ce qui n’est pas sans rappeler les propos déviants tenus depuis de 2015 par son jumeau Plenel infiniment plus militant que journaliste.

Inouï, à ce point d’œuvrer pour l’inquisition musulmane à l’encontre de nos compatriotes majoritairement de culture française, lesquels ne veulent pas que la France se rapproche ni de près ni de loin à ce type d’État ignorantiste soumis aux lois islamisées comptant parmi les plus criminelles datées de 2003 dues à Bouteflika où en 2020 un militant du mouvement de protestation contre le pouvoir en Algérie, Yacine Mebarki, a été condamné jeudi 8 octobre dernier à dix ans de prison pour « incitation à l'athéisme » et « offense à l'islam », la plus lourde peine jamais prononcée contre une personnalité du « Hirak ».

Comment il se fait que massivement les algériens ne réclament pas la liberté de conscience ( y compris en France, pourtant ils savent descendre en masse sur un terrain de football...sans doute mués par une religion de paix et d’amour ) ?

Dans notre pays, pour combattre efficacement l’islamisme et leurs associés les trafiquants de drogues, pour faire reculer l’inquisition musulmane désignée le plus souvent de la gentillette notion " d’islam politique " il faut d’une part favoriser et organiser, voire réorganiser la recherche scientifique afin de quadriller le pays selon les modalités organisationnelles d’excellences proposées par le penseur et scientifique Didier Raoult, et d’autre part ne jamais oublier que plus la société accroît ses connaissances scientifiques - plus triomphe la raison raisonnante - plus reculent les religions - plus la pensée critique gagne du terrain afin de réaliser [ enfin ] la construction d’une société de citoyens – ce pragmatisme et sa programmation résonneraient comme une véritable déclaration de guerre intellectuelle à mener à l’encontre de productions intellectuelles plus infantiles les unes que les autres se bornant à produire dans notre société un nombre démesuré de pleurnicheurs-consommateurs :

en conséquence l’urgence à l'école, en contrepartie du fait religieux, c’est donc d’enseigner contre les idéaux délétères, mortifères des " amis des idées ou des agenouilleurs " platoniciens, aristotéliciens, plotiniens et leurs descendants sans autres préoccupations que d’édifier des hiérarchies artificielles, de leur opposer les philosophies de l’immanent - de la généalogie de Démocrite, Leucippe, Aristippe de Cyrène, Épicure, Ésope, Lucrèce, et dans l’esprit d’un réel " en même temps " l'évolution des espèces de Darwin et l'égalité femmes-hommes insécable " des droits des femmes et du féminisme universel " sans omettre de rappeler à certains indécrottables que nul, dans notre pays, ne retient ceux qui n'aiment pas la culture française.

L’ART DE LAISSER TRAINER SES OREILLES

Je sais que ça ne se fait pas, mais moi je le fais tout le temps, alors si derrière vous, vous entendez dire " la censure c’est pas bien sauf pour les gens qui pensent contre nous, car ce sont des fachos, et ça n’a rien à voir avec la liberté d’expression ", vous vous retournez, que voyez-vous devant vous : un décolonial en « grande conversation » avec un racialiste, une nov-féministe et un islamo-gauchiste ( autant dire des racistes et pseudo-féministes patriarcatisés oriental qui se prétendent tous et toutes antiracistes ) – vous vous dites « oui bon, de la part de ces gens là, rien d’étonnant », après tout, même les incultes ont le droit de vivre - vous avez raison - mais plus loin au débouché de la rue de la lapidation au milieu du carrefour Rokhaya Diallo – Danièle Obono*1 ou de la décapitation pour le lecteur sensible et averti il se raconte exactement la même chose, sauf que cette fois, venus pour assister, organisé par les troisièmes couteaux sans dent de la tour du califat, à des tirs de mortiers sur les flics du commissariat du " « quartier éclairé » mamelouk An-Nâsir ", ce sont des journalistes dont certains s’étaient même mobilisés pour exiger de bannir Zemmour de tous les médias – voilà qui ne manquera pas de plaire aux mélenchonistes avec ou sans poil.  

*1 Curieusement ni Rokhaya Diallo ni Danièle Obono à l’image de leur grande sœur Taubira ne se sont jamais demandé si l’une ou l’autre n’étaient pas les descendantes d’une tribu africaine esclavagiste qui vendait les vaincus des autres tribus aux arabo-musulmans ou à des européens, étonnant, non ! ?

D’ailleurs rien ne s’oppose à poser la question à Avia qui avait, il y a peu, sans succès, tenté de réduire la liberté d’expression.

Sibeth, toujours Sibeth, ne s’en était pas même aperçu – quand même, quel monde, me direz-vous !

C’est pas Zacharie qui dira le contraire...aaah, la diversité médiatisée, mon bon monsieur, c’est quelque chose....

CE QUE LES DÉCOLONIAUX ET LES RACIALISTES HYPER-RACISTES NE DISENT PAS

De nombreuses tribus nègres*1 ont toujours pratiqués l'esclavage et les traites en plus grande quantités avec les arabo-musulmans, considérablement moins avec les européens. Actuellement dans les pays dominés par des populations noires, en dépit de lois récentes d'interdiction de l'esclavage et des traites ce marché perdure chez les uns quand d'autres désignent certains de leurs compatriotes du statut '' descendant d’esclaves '', nul quelques soient ses origines en matière d’esclavagisme n'a de leçons à nous donner.

*1- Nègre n’a jamais été ni ne sera jamais un gros mot, sauf pour les pseudo-antiracistes cités plus haut sur la page.

SAVOIR MINIMISER L’INQUISITION ET LE TERRORISME MUSULMAN

La palme de l’ignominie revient de droit aux auteurs et aux organisateurs, lesquels sans broncher, étaient présents lors de l’inauguration à Paris d’une plaque commémorative en hommage au colonel Beltrame sur laquelle on a pu lire " Victime de son héroïsme ", ce qui signifie qu’il n’a pas été assassiné par des terroristes islamiques mais par son héroïsme - difficile de tomber plus bas dans le déni des réalité-réelles du séparatisme islamique ou de l’inquisition musulmane.

Mais qu’on se rassure pour la Mairie de Paris ce n’est pas une première, comme tous les ans elle ne manquera pas de participer à la rupture du ramadan...Allahu akbar et Paris est si petit.

J’ai appris, ce matin 14 Octobre que « très courageusement » la Mairie de Paris a fait discrètement retiré la plaque de la honte....mieux vaut en rire.

L’AUTRE CENSURE

Pendant le procès des attentats - Citations : La banalité du lâche : "La lâcheté de beaucoup de responsables politiques confrontés au communautarisme religieux fait écho à celle des accusés de ce procès qui banalisent tout au point qu’on finit par se demander si ce n’est pas nous qui sommes paranos."

RISS ( Charlie Hebdo )

Lutter contre l’hydre islamiste? Cela commence par appliquer la loi. En vertu de l’article 35 de la loi de 1905.

Zineb El Rhazoui

SORTIES SCOLAIRES

Emilie R m’écrit à propos des sorties scolaires. Et si la seule personne disponible ce jour là c'est une maman avec un voile alors on annule la sortie des enfants pour un voile ?! Et vous parlez d'intérêt des enfants...Et après ils diront liberté égalité fraternité sur le devant de l'école mais n'y croiront plus puisqu'ils comprennent que c'est deux poids deux mesures. Après on est plus à une contradiction près , ceux qui ont à la bouche à longueur de journée laïcité laïcité laïcité sont les premiers qui ne la respectent pas ! La laïcité garantie à chaque citoyen la liberté de pratiquer sa religion ou pas et de la manifester en public et en privé alors qui est hors la loi ? Elle en accompagnant son enfant ou vous en voulant le lui interdire ?  

Crab @Emilie R - Justement en enlevant son voile durant la sortie scolaire elle ferait la preuve que pour elle prime l'intérêt des enfants. Elle n'accompagne pas son enfant - Elle accompagne une classe. Pratiquer sa religion, pour ce faire il y a des lieux de cultes, dans une société civilisée partout ailleurs la discrétion s'impose à tous.

RAPPEL

Le lien de mon blog http://laicite-moderne.blogspot.com/, bien que j’en ai contesté, régulièrement la décision, est toujours depuis mi-Août bloqué par facebook sur Facebook à la demande personnes qui se sont bien gardées de se faire connaître.

CRAB

SUITE – CENSURES

https://laicite-moderne.blogspot.com/search?q=Censure


4 commentaires:

  1. La politique de l’excuse une production de la doxa du gauchisme culturel, laquelle à force de nier la culture française a permis à la racaille ( trafiquants de drogues associés à l’inquisition musulmane ) d’installer le séparatisme.

    RépondreSupprimer
  2. Pour saper l’inquisition musulmane et le terrorisme musulman, commençons par enseigner à l'école le fait athée, l'évolution des espèce de Darwin et l'égalité femmes-hommes en contrepartie du fait religieux.

    RépondreSupprimer
  3. Deux vidéos
    L’esclavage n’avait pas attendu l’arrivée des occidentaux pour sévir en Afrique. Une vérité historique connue de tous ceux qui ont eu la curiosité de lire, entre autres, « Le Génocide voilé » du chercheur franco-sénégalais Tidiane N’Diaye, et qui donc n’ignorent rien de la barbarie et de l’ampleur de l’esclavage musulman depuis le septième siècle
    1 -
    http://crab.painter.free.fr/videos/0%20Onfray_%20et%20Malek%20Chebel%20_%20l%20esclavage.flv
    .
    2 –
    Tanger-Tombouctou_Extrait
    http://blvids.free.fr/Tanger-Tombouctou_Extrait.mp4
    .

    RépondreSupprimer
  4. Le Point : « Êtes-vous » Mila ?
    Élisabeth Badinter : Oui. Je n'ai pas le même vocabulaire mais, à 16 ans, aujourd'hui, on parle comme cela. Cette jeune fille n'a pas fait de mal ; elle n'a menacé personne, c'est elle qu'on menace. Elle s'en est prise à une religion, soit, mais c'est un droit, en France, de critiquer ou de se moquer d'une religion. En revanche, on n'a pas le droit de menacer un être humain.
    Peut-on faire le parallèle entre son histoire et celle de « Charlie Hebdo » ?
    Assurément, y compris dans les conséquences, les mêmes pour l'un et l'autre après les assassinats de 2015 : d...
    .

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.