lundi 26 octobre 2020

L’ÉTAT DE GUERRE


GUERRES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX – DIJONCTION-CONJONCTION ?

GUERRES OU PAIX

Annexer la Cisjordanie est un pas, avec le temps, vers la solution politique passant par la création d’une Confédération israélo-palestinienne laïque avec pour capitale Jérusalem.

UN MYTHE ENCORE ENRACINÉ

Paris : le mot "collabo" tagué sur la façade du PCF, rappelle surtout la période où le PCF aux antipodes de la résistance avait soutenu le " Pacte germano-soviétique ", faire de G. Môquet fusillé en 41 un résistant de la première heure relève de la théologie :

l’auteur de ce tag est qualifié d’extrême-droite pour faire oublier qu’à notre époque PCF et chefs de la France insoumises islamo-gauchistes, au quotidien, participent à la destructuration de notre pays.

RAPPEL

Lorsque le 22 Juin 1941, Hitler lance l'opération Barbarossa et envahit l'Union soviétique, les communistes français, dirigés par Jacques Duclos, décident alors de faire oublier leur attitude passée en entrant en résistance contre l’occupant. Faire de Guy Môquet et de ses vingt-six camarades des "résistants de la première heure" quand la plupart d'entre eux ont été arrêtés en un temps où le PCF, pris dans la logique du pacte germano-soviétique, ils étaient tout ce qu’on veut sauf des résistants.

LIBERTÉ et LAÏCITÉ

Ne pas aimer la France, c’est détester la liberté de conscience et les femmes éprises d’indépendance : Bianco, Plenel, Tood, Mélenchon, R.Diallo, D.Obono, C. De Haas, C. Autin et T. Ramadan portent une lourde responsabilité dans l'expansion de l'inquisition musulmane dans notre pays...que finalise l'assassinat de Samuel Paty.

LIBERTÉ DE CONSCIENCE ?

Qui sont-ils ceux qui depuis le début des années 70 manifestent en masse pour soutenir le Hamas, l’inventeur du pire des terrorismes ? Qui sont-ils ceux qui ne manifestent jamais en masse chaque fois qu’un athée est emprisonné ou assassiné dans un pays musulman ?

LE MONDE MUSULMAN, GRAND CORPS MALADE

Le président turc, prosélyte exemplaire en islam du cancer de l’islamisme s'en est pris au Président Macron samedi dernier, l'invitant à réaliser "des examens de santé mentale". De son côté, l'Élysée a condamné des "propos inacceptables" – néanmoins, une bonne nouvelle la Turquie ne fera pas partie de l’Europe.  Sur n’importe quelle page des réseaux sociaux rien n’est plus facile que d’identifier les islamo-fascistes, chaque phrase ( rarement plus d’une ou deux ) est peuplée au minimum d’une insulte.

L’APPEL AU BOYCOTT

La France est confrontée à un appel au boycott de ses produits dans plusieurs pays musulmans. Cette campagne fait suite au discours du président Emmanuel Macron lors de l'hommage national rendu à Samuel Paty, professeur assassiné après avoir fait un cours sur la liberté d'expression lors duquel il a montré des caricatures du prophète musulman Mahomet. Qui encore osera dire que l’islam système si peu spirituel mais une religion juridico-policière est compatible avec les valeurs de la France et la loi commune républicaine ?

LES VALEURS DE LA FRANCE

1. Rire de tout
2. Jouir sans se nuire ni nuire à autrui
3. La laïcité sans adjectif ajouté
4.L’égalité femmes-hommes
5.En France, nul ne retient ceux qui n’aiment pas la culture française.
L’ensemble de ces valeurs a un caractère universel, il est l’expression de l’héritage gallo-romain d’un sens de l’honneur historiquement éprouvé, y compris dans les périodes sombres*1 de notre histoire.

*1 – résistances contre collabos et l’occupant, par exemple...

LA LOI COMMUNE DE LA RÉPUBLIQUE 

La France laïque fait du rire solaire de Démocrite l’expression majeure de sa culture tout en garantissant le libre exercice des cultes. 

La loi commune, c’est l’État de Droit, c’est le CONTRAT démocratiquement modifiable au profit de lois ou d’un système politique plus adapté ; par exemple, nous avons obtenu " Les droits des femmes " et toutes les libertés individuelles contre les religions ou les hiérarchies des monothéismes, néanmoins j’aspire au souverainisme dans le cadre d’une autre Europe non-libérale et au remplacement de «  notre » république jacobine à bout de souffle ou monarchique diront certains par une république girondine...

L’IMPÉRITIE DU MILITANTISME
Sans omettre de rappeler que le clientélisme électoral des gauches et des droites est la cause la plus sournoise de l’installation d’une inquisition musulmane rendue possible, pour l’essentiel, par la politique de l’excuse une production de la doxa du gauchisme culturel, laquelle à force de nier la culture française (
dont l’Histoire nationale dans toutes ses composantes ) a permis à la racaille ( trafiquants de drogues associés aux chefs de l’inquisition musulmane ) d’installer le séparatisme islamique.

RAPPEL
Me pas mettre un terme à l’immigration musulmane au minimums pendant 150 ans ni avant tout abroger le regroupement familial, c’est nourrir l’inquisition et le séparatisme musulman susceptible de provoquer le terrorisme musulman.
.
Pour saper l’inquisition musulmane et le terrorisme musulman, commençons par enseigner à l'école le fait athée
( les philosophies de l’athéisme ), l'évolution des espèce de Darwin et l'égalité femmes-hommes en contrepartie du fait religieux.

L'inquisition musulmane, dont les enfoulardeurs avec les enfoulardeurs de fillettes rejettent les valeurs de la France, c'est à dire la morale ou les mœurs, en outre ils rejettent globalement l'État de Droit de la République, c'est à dire la loi commune dans l’intention de lui substituer la loi d’un dieu toxique.

LE DERNIER ATTENTAT AVANT LES AUTRES

Samuel Paty expliquait ce que signifie être libre en France. Il expliquait la liberté de conscience, la liberté de croire ou de ne pas croire en Dieu, la liberté de rire des religions et de railler ceux qui s’en réclament pour imposer leur vision totalitaire. Il expliquait la liberté d’expression et ses limites. Il expliquait la laïcité, ce principe d’égalité et d’émancipation de tous qui chapeaute toutes les autres libertés.

En France, on ne se fait pas justice soi-même. En France, ce n’est pas la foi qui dicte la loi, ce n’est pas la foi qui dicte le contenu de l’enseignement.

LES DRAMARTUGIES D’UNE RELIGION DE PAIX ET D’AMOUR

Caricatures de Mahomet : les produits français boycottés au Moyen-Orient. Sans un mot pour condamner l’attentat, les appels au boycott se multiplient depuis vendredi : Qatar, Koweït, le Front d'action islamique l’opposition en Jordanie, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis...Le Maroc condamne à son tour la publication des caricatures de Mahomet dans l’Hexagone. Soyons serein et empathique, la police de la pensée la doxa des ennemis de la France mobilisée, gauchismes en tête de pont, ne manquera pas de vous rabâcher que ces pays ignorent le « vrai islam »... Nous voyons de suite à propos du boycott ce que savent ces pays de l’humour continuellement renouvelé ou encore des traits d(humour parfois même sans référence théorique.

L’IRONIE DE LA CONCILIATION
Transcendantal sans frontière, le point le plus critique à propos des islamismes consiste en leurs relations tout à fait inconciliables avec les sciences de la nature, ou, plus généralement, avec n'importe quelle science qui interprète l'expérience à un ordre plus élevé que le stade purement .descriptif, d’où la domination dans ces mondes-là de la religion sur la culture.

Incompatibilité entre les deux perspectives

Au début du siècle dernier, les étrangers étaient nombreux à aimer la France et sont venus enrichir notre culture ; depuis plusieurs décennies, à cause du gauchisme culturel le plus délétère et une partie du patronat en recherche de main-d’œuvre à sous-payer, ils n’y a guère, parmi les étrangers ou beaucoup de leurs descendants que quelques femmes et quelques hommes insoumis pour aimer la France.

En deçà des créations langagières ou « du travail de singe des idiots utiles de islamisation à la française »

C’est affaire de cohérence, une fois de plus, de rappeler à ces barbares d’un autre temps, que pour nous qui aimons la France que rien ne retient ceux qui n'aiment pas la culture française, l'étranger qui aime la culture française est le bienvenu, ça s'appelle l'immigration choisie. CRAB

SUITES

https://claude-bouvard-lucrece.blogspot.com/2020/10/la-marche-de-la-honte.html

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/


6 commentaires:

  1. Charlie Hebdo, mis en ligne le 26 Octobre 2020, extrait :
    Aujourd’hui, beaucoup craignent une forme d’autocensure de la part des enseignants. Que, sous la pression et la peur, la tendance, déjà trop répandue, à surtout « ne pas faire de vagues » devienne la règle absolue. Ce serait la pire des réponses à apporter. D’abord parce qu’à ce compte-là autant fermer directement toutes les écoles publiques. Le racket terroriste islamiste, comme tous les rackets, exige toujours plus. Si l’on cède, la prochaine victime, ce sera un professeur de sciences de la vie et de la Terre qui aura parlé de la théorie de l’évolution. Puis un professeur d’éducation physique qui aura demandé à tous ses élèves, filles comme garçons, de venir en short. Surtout, ces enseignants sont parfois la seule chance pour leurs élèves. Lesquels seront les citoyens de demain.
    Gérard Biard

    RépondreSupprimer
  2. Lu dans la presse.
    Caricatures de Mahomet : les produits français boycottés au Moyen-Orient
    Les appels au boycott se multiplient depuis vendredi. « Il y a une campagne islamiste contre la France. Elle est organisée, elle n'est pas le fait du hasard, et les émetteurs sont très largement turcs », estime l'entourage d'Emmanuel Macron.
    Retrait des produits des magasins et semaine culturelle annulée. La Turquie, l'Iran, la Jordanie ou encore le Koweït ont dénoncé la publication des caricatures du Prophète. L'Organisation de coopération islamique, qui réunit les pays musulmans, a déploré « les propos de certains responsables français […] susceptibles de nuire aux relations franco-musulmanes ».
    .
    Au Qatar, les chaînes de distribution Al-Meera et Souq al-Baladi ont annoncé qu'elles « retireraient » les produits français des magasins jusqu'à nouvel ordre. Dans l'un des magasins d'Al-Meera, des employés ont retiré des étagères des confitures de la marque St. Dalfour. L'Université du Qatar a annoncé le report de la semaine culturelle française à la suite de « l'atteinte délibérée à l'islam et ses symboles ».
    Au Koweït, des images montrant les fromages Kiri et Babybel retirés des rayons de certains magasins ont été relayées. Une soixantaine de sociétés coopératives, qui sont de grands distributeurs au Koweït, ont annoncé un boycott des produits français, a précisé le vice-président de la Fédération des coopératives, Khaled al-Otaibi. 430 agences de voyages du Koweït ont par ailleurs suspendu les réservations de vols vers la France, explique le chef de la Fédération des agences de voyages koweïtiennes, Mohammad al-Motairi.
    En Jordanie, le Front d'action islamique, un parti d'opposition, a appelé les citoyens à boycotter les produits français. Les pays du Golfe, notamment le Qatar, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, représentent un marché de plus en plus important pour les exportations de l'industrie agroalimentaire française.
    Le Maroc condamne à son tour la publication des caricatures de Mahomet dans l’Hexagone
    Le Royaume du Maroc a toujours condamné les publications des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo, et ce à chacune des polémiques hexagonales autour de ces caricatures.
    .
    Seine-Saint-Denis : une famille soupçonnée de radicalisme après avoir menacé un enseignant
    La mère du garçon de 8 ans qui avait traité ses copains de «fils de porcs» a ensuite menacé son enseignant. Elle a fini en garde à vue.

    RépondreSupprimer
  3. FRONT POPULAIRE - Victimisation et Terrorisme
    OPINION. Suite à la nouvelle tragédie endeuillant notre pays, le texte et l’analyse de Charles Rojzman.
    Il n'y a qu'une seule raison qui explique à la fois le terrorisme, les agressions quotidiennes, les manifestations violentes et le silence d'une grande majorité de musulmans, c'est la victimisation: islamophobie, discriminations, racisme, caricatures offensantes sont des prétextes pour exprimer une victimisation dont sont responsables à la fois une certaine éducation religieuse qui nie la responsabilité individuelle, une éducation familiale violente ou laxiste, avec leurs conséquences psychologiques, renforcée par des politiques occidentales complices (corruption, électoralisme) ou maladroites (culture de l'excuse, antiracisme, multiculturalisme) dans un contexte international où certains mouvements ou régimes utilisent depuis des dizaines d' années cette victimisation pour prendre une revanche contre ce qu'ils voient à tort ou à raison comme une humiliation (colonisations, Palestine, démantèlement de l'empire ottoman...)
    En France, des années de propagande "antiraciste" ET islamiste ont convaincu nos compatriotes musulmans qu'ils étaient les victimes d'une société raciste et injuste à leur égard, que leurs enfants étaient discriminés en raison de leur couleur de peau et leur religion, qu'ils avaient été volontairement "parqués dans des quartiers pourris", que la police les pourchassait "au faciès", qu'ils étaient les enfants abandonnés de la République, que la laïcité était l'ennemie mortelle de l'islam... La victimisation est toujours à l'origine de la violence, en la justifiant. La victimisation, c’est aussi ce qui explique ce comportement incompréhensible pour certains du silence et de l’absence de mobilisation de la plupart des musulmans vivant en France. « Les dessinateurs de Charlie n’auraient pas dû publier les caricatures du Prophète. » « L’Occident est responsable des malheurs des Syriens, des Irakiens et des Palestiniens. «
    Au Rwanda où je suis actuellement pour participer à une oeuvre de réconciliation et de guérison des traumatismes collectifs, les Hutus, auteurs de massacres du génocide, avaient subi une propagande qui leur faisait croire que les tutsis étaient des "serpents" dangereux qui cherchaient à les dominer et même à les exterminer ; les nazis avaient convaincu les allemands que les juifs étaient leur malheur et ne souhaitaient rien d'autre que les réduire en esclavage. Les auteurs des attentats qui visent des civils innocents à Paris, à Bruxelles, à Londres ou à Tel-Aviv se considèrent comme les bras vengeurs et les martyrs d'une cause juste. Comprendre cette victimisation, cette paranoïa qui s'appuie toujours sur quelques éléments de la réalité, comme toutes les paranoïas collectives, est indispensable si l'on veut combattre efficacement dans ce qui ressemble bien à une nouvelle forme de guerre.

    RépondreSupprimer
  4. Fracture sur la loi de 2004 sur les signes religieux

    Ce sondage livre une série d'enseignements éclairants, parfois revigorants, d'autres fois alarmants. S'agissant des principales lois laïques, force est de constater qu'elles sont massivement approuvées par la population : la loi de 1905 trouve 88 % de sondés favorables, celle de 2004 (interdisant les signes religieux à l'école publique) 85 %, et celle de 2010 (interdisant le port du voile intégral) 88 %. Les musulmans, plus sceptiques, sont majoritairement opposés (56 %) à la loi de 2004, souvent accusée d'être “islamophobe“ par les activistes islamistes et leurs alliés objectifs. Une dichotomie qui sera plus spectaculaire sur d'autres thèmes. S'ils sont 87 % à approuver la loi de 1905, 37 % déclarent vouloir en assouplir certains aspects. Les récentes propositions émanant de la droite ont également été testées par l'Ifop, et recueillent l'assentiment d'une large majorité de sondés, comme l’instauration de cours sur les valeurs de la République et la laïcité qui seraient sanctionnés par une épreuve obligatoire au brevet des collèges (82 % d'approbation) ou la mise en place d’une épreuve de laïcité pour les candidats à un concours d'enseignant (81 %).

    RépondreSupprimer
  5. Une photographie du tueur islamiste de l'enseignant Samuel Paty et un message audio qualifiant la France de "pays de mécréants" ont été retrouvés dans le téléphone de l'auteur de l'attentat de Nice.

    Une photo de l'homme ayant assassiné le professeur Samuel Paty dans les Yvelines a été découverte dans le téléphone portable de l'auteur de l'attentat de la basilique de Nice, indique le parquet national antiterroriste ce vendredi. Un message audio qualifiant la France de "pays de mécréants" a également été retrouvé.

    L'exploitation du téléphone de Brahim Aouissaoui, blessé de plusieurs balles par les policiers et dont le "pronostic vital reste engagé", a aussi mis en évidence des "photographies relatives" à Daesh, a ajouté le Pnat, qui a ouvert une information judiciaire pour notamment "assassinats et tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste".

    RépondreSupprimer
  6. C'était pendant les vacances de la Toussaint, le 22 octobre dernier
    Sarah El Haïry : « La République n'est pas à la carte »

    Après un dialogue houleux avec des jeunes le 22 octobre à Poitiers, la secrétaire d'État à la Jeunesse a diligenté une inspection. Elle s'explique.
    EXTRAIT
    source Le Point
    Je m'assois et j'écoute attentivement les propos de ces jeunes, et voilà ce que j'entends, voilà ce que les jeunes m'expriment très directement : certains disent qu'ils veulent « interdire le droit au blasphème », que « les journalistes sont pro-israéliens », qu'il faut « interdire aux journalistes de parler de l'islam », le « souhait de porter le voile au lycée ». Je note, j'entends ce qu'ils ont à dire et tout cela se passe calmement. Puis vient la prise de parole des élus locaux conviés, et notamment l'un d'entre eux, adjoint de l'actuelle maire EELV, Léonore Moncond'huy, qui dit que « la loi de 2014 » (comprendre celle de 2004, qui interdit dans les écoles, collèges et lycées publics le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse) est « islamophobe ». Vient mon tour et j'explique pourquoi en tant que ministre de la Jeunesse il est important et c'est mon devoir de les écouter, mais qu'à titre personnel et en tant que ministre de la République et représentante du gouvernement, je suis en désaccord avec eux. Je leur explique le sens de la laïcité, pourquoi la loi de 2004 offre un cadre pour l'exercice de la liberté de conscience à l'école, pourquoi notre État n'est pas raciste, et comment la République nous protège et permet notamment des échanges aussi francs et libres que nous avions ce jour-là.
    .../...
    « Je cherche l’unité autour de l’hymne national mais personne ne se lève »
    .../...
    Nous sommes une semaine après l'assassinat de Samuel Paty et ces 130 jeunes travaillent sur ce sujet depuis quatre jours. Comment cela est-il possible ?
    C'est ce point qui m'interroge. J'ai besoin de comprendre, puisqu'ils étaient encadrés par des adultes. Comment ont-ils été accompagnés ? Comment le travail pédagogique a-t-il été mené ? Comment, en plusieurs jours de travaux, en sont-ils arrivés à de tels propos sans que cela n'alerte personne ? C'est pourquoi, afin de bien comprendre le travail qui est conduit avec ces groupes de jeunes, j'ai demandé à ce que l'Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche réalise une inspection de la Fédération des centres sociaux, co-organisatrice de ces débats. On se donne les moyens de comprendre ce qu'il s'est passé. Ce n'est pas le thème qui est en débat, mais quels travaux ont été menés pendant ces quatre jours. Vous l'aurez bien compris, cette inspection ne remet pas en cause la liberté de parole des jeunes à laquelle je tiens particulièrement mais la manière dont ont été conduits les travaux pendant les quatre jours. Jamais je ne mettrai un filtre sur leur parole, jamais je ne la fuirai.
    …..

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.