mardi 17 décembre 2019

Les juifs à Dachau


Dachau

Palindrome : Doriot - Mélenchon
La passion selon Mélenchon : « Retraite à points, Europe allemande et néolibérale, capitalisme vert, génuflexion devant les ukases arrogants des communautaristes du CRIF : c'est non »
M. Corbyn, a selon lui «passé son temps à se faire insulter et tirer dans le dos » - il a « composé au lieu de riposter ».
« Il a du subir sans secours la grossière accusation d'antisémitisme à travers le grand rabbin d'Angleterre et les divers réseaux d'influence du Likoud *1.
Au lieu de riposter, il a passé son temps à s'excuser et à donner des gages. Dans les deux cas il a affiché une faiblesse qui a inquiété les secteurs populaires » - Dixit l’ami du peuple
*1- parti d'extrême droite de Netanyahou en Israël

Le président du CRIF, Francis Kalifat, dans un communiqué publié samedi soir sur Twitter fait observer que J-L. Mélenchon « tombe dans une dérive complotiste qui en dit long sur l'évolution de sa pensée ».
« Les propos inadmissibles d'un Mélenchon à la dérive, avide de visibilité médiatique, sont inspirés d'une rhétorique vichyste du complot juif »

L’homme islamophile nostalgique de son enfance à Tanger « victime » du syndrome de Stockholm.
Alors que le racisme est en voie d’extinction à l’extrême droite, les propos racistes de Mélenchon s’inscrivent dans la suite logique et cohérente d’un antisémitisme transformé en antisionisme né à l’extrême gauche - une haine du juif violemment exprimée à partir du début des années 70 du siècle dernier dans les rues de Paris lors d’une manif pro-palestinienne sans nuance ( comme il se doit, pour tout bon primate qui se respecte ) " Les juifs à Dachau ", pour au fil des décennies, devenir le vénéneux islamo-gauchisme, une fabrication dans le but pour les extrêmes gauches de constituer une clientèle électorale supplémentaire en soutenant les idéaux communautaristes essentiellement musulmans ;
un antisionisme, une idéologie de délégitimation d’Israël devenue majoritaire en milieux musulmans, lequel obtiendra le départ ou la fuite de nos compatriotes juifs des quartiers où pourtant ils sont nés. – mais, certains diront que le remplacement de population " ça n’existe pas ".
( Inutile que la police de la pensée se lance dans l’habituel procès d’intention, je n’approuve pas environ soixante pour cent des idées de Zemmour )

Désintox : n’en déplaise aux fanatiques religieux et aux représentants autoproclamés de la lutte antiraciste, en France, il y a 10 fois plus d'actes antichrétiens que d'actes antimusulmans.

Après deux années de baisse en 2016 et 2017, le nombre de faits à caractère antisémite a fortement augmenté en 2018 (+74%).
S’agissant des faits à caractère raciste et xénophobe, une baisse de 4,2% a été constatée.
Les actes antimusulmans atteignent cette année leur plus bas niveau depuis 2010.

Actes déclarés en 2018
1063 actes antichrétiens
541 actes antisémites
100 actes antimusulmans.
Source ministère de l’intérieur

Ce n’est pas le fait religieux qu’il faut enseigner à l’École, mais de toute urgence l’enseignement du fait athée et des philosophies de l’athéisme.


RAPPEL
L’athéisme, c’est la recherche permanente de l’Éthique.
L’important n’est pas la religion – les religions sont des fake news rédigés lors d’époques révolues – dans une démocratie, l’important dans la " Dispute ", c’est la recherche permanente de l’éthique lors de débats contradictoires.

Dans toute l’histoire de l’humanité aucune religion générée par le monothéisme, racine du pire des sectarismes, n’a jamais conduit les populations d’un pays à la paix ni ailleurs dans le monde.
CRAB

SUITE - Antisémitisme et antisionisme

1 commentaire:

  1. Néo-géocentrisme :
    Mesurer le temps entre deux notes, n’est pas à la " portée " de " La France insoumise ", ni en même temps mesurable dans l’espace géocentrique des samosiens de la macronie.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.